Accueil

>

Conseil

On estime que les fuites représentent en moyenne 20 % des volumes d’eau potable distribués. Ces pertes ont un coût économique et environnemental important. Les principales causes de ces fuites sont le vieillissement des canalisations et les défauts d’étanchéité. Face à ces problématiques, le chemisage apparaît comme une solution innovante, durable et économique.

 

Qu’est-ce que le rendement des réseaux d’eau potable ?

Le rendement des réseaux d’eau potable est un indicateur qui mesure le ratio entre le volume d’eau consommé par les usagers (particuliers, industriels) et le service public (pour la gestion du dispositif d’eau potable) et le volume d’eau potable d’eau introduit dans le réseau de distribution.

La valeur du rendement des réseaux d’eau potable et son évolution reflètent la politique de lutte contre les pertes d’eau. La loi fixe le seuil du taux de rendement à 85 %. Pour les collectivités qui n’arrivent pas à ce seuil, la loi les oblige à réaliser un plan d’actions avec un programme pluriannuel de travaux d’amélioration du réseau. Une majoration de la redevance est prévue si ce plan d’actions n’est pas mis en œuvre. 

Les volumes d’eau mis en distribution dans le réseau sont de 4 types : 

Les fuites sont souvent causées par la vétusté des canalisations, une pression trop élevée ou les mouvements de sols. Plutôt que de procéder à des travaux coûteux d’excavation pour remplacer les vieilles canalisations, TELEREP vous propose une technique innovante : le chemisage

Le chemisage d’eau potable

Le chemisage d’eau potable est une technique de réhabilitation sans destruction des conduites d’eau potable.

Cette méthode implique l’ajout d’un revêtement à l’intérieur de la canalisation existante pour restaurer l’intégrité structurelle, améliorer la qualité de l’eau et prolonger la durée de vie de la conduite. 

Les étapes du processus de chemisage d’eau potable : 

Les avantages du chemisage : 

En conclusion, le chemisage est une solution durable, économique et respectueuse de l’environnement pour rénover et préserver les réseaux d’eau potable. 

Accueil

>

Conseil

Le chemisage de colonne d’eau pluviale est une méthode de réhabilitation des conduites de drainage des eaux pluviales. Cette technique implique l’installation d’une doublure ou d’un revêtement à l’intérieur de la colonne existante pour réparer les dommages, renforcer la structure et prolonger la durée de vie de la canalisation. Voici les étapes typiques du processus de chemisage de colonne d’eau pluviale :

Inspection préalable

Avant de procéder au chemisage, une inspection approfondie de la colonne est effectuée pour évaluer son état, localiser les dommages et déterminer la faisabilité de la méthode.

Nettoyage et préparation

La colonne est soigneusement nettoyée pour éliminer les débris, les dépôts et toute autre obstruction qui pourrait affecter l’adhérence du revêtement.

Préparation de la gaine

La gaine ou le revêtement est généralement fabriqué à partir de feutre. Il est préparé en fonction des spécificités de la colonne et imprégné avec une résine appropriée.

Insertion de la gaine

La gaine préparée est insérée dans la colonne à l’aide d’équipements spécialisés. Une fois en place, elle est ajustée pour épouser la forme de la colonne existante.

Durcissement

La résine à l’intérieur de la gaine est activée, généralement en utilisant une combinaison de chaleur et de catalyseurs chimiques. Cela provoque le durcissement rapide de la résine, formant ainsi un revêtement solide à l’intérieur de la colonne.

Vérification de la qualité

Une fois que le revêtement est durci, une inspection finale est réalisée pour s’assurer que le processus s’est déroulé correctement et que la colonne réhabilitée est en bon état.

Le chemisage de colonne d’eau pluviale présente plusieurs avantages :

Cependant, il est important de noter que la méthode de chemisage doit être choisie en fonction des spécificités de la colonne et des dommages présents. Une évaluation professionnelle est nécessaire pour déterminer si cette méthode est appropriée. Le chemisage de colonne d’eau pluviale demeure une solution durable pour la préservation des infrastructures de drainage des eaux pluviales.

Accueil

>

Conseil

Le chemisage d’eau potable est une technique de réhabilitation des conduites d’approvisionnement en eau potable. Cette méthode implique l’ajout d’un revêtement à l’intérieur de la canalisation existante pour restaurer l’intégrité structurelle, améliorer la qualité de l’eau et prolonger la durée de vie de la conduite. Voici les étapes typiques du processus de chemisage d’eau potable :

Inspection préalable

Une évaluation approfondie de la conduite est réalisée pour évaluer son état, identifier les dommages et déterminer la faisabilité de l’opération de chemisage.

Nettoyage et préparation

La canalisation est nettoyée pour éliminer les débris, les dépôts et toute autre obstruction qui pourrait affecter l’adhérence du revêtement.

Préparation de la gaine ACS

Le revêtement, fabriqué à partir de matériaux spécifiquement conçus pour les applications d’eau potable, est préparé en fonction des spécificités de la conduite. Il est imprégné avec une résine appropriée ACS.

Insertion de la gaine

La gaine préparée est insérée dans la conduite à l’aide d’équipements spécialisés. Une fois en place, elle est ajustée pour épouser la forme de la conduite existante.

Durcissement

La résine à l’intérieur de la gaine est activée, généralement en utilisant une combinaison de chaleur et de catalyseurs chimiques. Cela provoque le durcissement rapide de la résine, formant ainsi un revêtement solide à l’intérieur de la conduite.

Vérification de la qualité

Une fois que le revêtement est durci, une inspection finale est réalisée pour s’assurer que le processus s’est déroulé correctement et que la conduite réhabilitée est en bon état.

Le chemisage d’eau potable présente plusieurs avantages :

Cependant, il est important de noter que la méthode de chemisage doit être choisie en fonction des spécificités de la conduite et des dommages présents. Une évaluation professionnelle est nécessaire pour déterminer si cette méthode est appropriée. Le chemisage d’eau potable demeure une solution efficace pour la réhabilitation des infrastructures d’approvisionnement en eau potable.

Accueil

>

Conseil

L’inspection télévisée verticale, également connue sous le nom d’inspection verticale par caméra, est une technique utilisée pour évaluer l’état des canalisations, des conduits ou des colonnes verticales, telles que les égouts pluviaux ou les colonnes de ventilation. Contrairement à l’inspection horizontale qui se fait dans des conduites horizontales, l’inspection verticale se concentre sur les conduits qui vont du haut vers le bas ou vice versa. Voici les principales caractéristiques de l’inspection télévisée verticale :

Objectifs de l’Inspection

L’inspection verticale a plusieurs objectifs similaires à ceux de l’inspection horizontale :

Méthode et équipement

Déroulement de l’Inspection

L’inspection verticale se déroule en plusieurs étapes :

Avantages de l’Inspection Verticale

En somme, l’inspection télévisée verticale est une méthode essentielle pour évaluer l’état des conduites verticales dans les systèmes d’assainissement, contribuant ainsi à garantir leur bon fonctionnement et à prévenir les problèmes futurs.

Accueil

>

Conseil

L’inspection télévisée est une technique avancée utilisée pour évaluer l’état des canalisations souterraines, des égouts et des conduites d’assainissement. Voici tout ce que vous devez savoir à son sujet :

Le principe

L’inspection télévisée consiste à introduire une caméra spécialement conçue dans la canalisation. Cette caméra transmet des images en temps réel vers un écran situé à la surface, permettant aux opérateurs d’inspecter visuellement l’intérieur de la conduite.

L’équipement utilisé

Les objectifs de l’ITV

Les avantages de l’inspection télévisée

Les limitations

En conclusion, l’inspection télévisée est une méthode précieuse pour évaluer l’état des conduites d’assainissement et planifier des actions correctives. Elle est devenue une norme dans l’entretien des infrastructures souterraines, contribuant ainsi à assurer la fiabilité et la durabilité des systèmes d’assainissement.

Accueil

>

Conseil

Le chemisage polymérisé par ultra-violet (UV) est une avancée technologique majeure dans le domaine de la réhabilitation des canalisations d’assainissement. Cette méthode permet de renforcer et de restaurer les conduites endommagées de manière rapide, efficace et durable. Voici les points clés qui font du chemisage polymérisé par UV un réel atout :

Rapidité d’exécution

Contrairement à d’autres méthodes de réhabilitation qui nécessitent du temps pour le durcissement ou le séchage des matériaux, le chemisage polymérisé par UV utilise la lumière ultraviolette pour catalyser instantanément la polymérisation de la résine. Cela signifie que la canalisation réhabilitée peut être remise en service en quelques heures seulement.

Minimisation des perturbations

En raison de la rapidité du processus, le chemisage par UV réduit considérablement le temps d’interruption des services d’assainissement. Cela est particulièrement avantageux dans les zones urbaines où il est essentiel de minimiser les désagréments pour les résidents et les entreprises.

Durabilité et résistance

Le matériau polymérisé qui constitue le revêtement est très résistant à la corrosion, aux produits chimiques et à l’usure. Il prolonge la durée de vie de la conduite et offre une protection efficace contre les futurs dommages.

Adaptabilité à différentes formes et tailles de conduites

La flexibilité du matériau et la possibilité de le modeler sous l’effet de la lumière UV permettent de traiter une grande variété de configurations de canalisations.

Amélioration de la qualité de l’eau

En réhabilitant les conduites de manière efficace, le chemisage par UV contribue à prévenir les fuites et les infiltrations qui pourraient contaminer les sols et les nappes phréatiques..

Respect de l’environnement

En évitant ou en réduisant la nécessité de creuser des tranchées pour remplacer les conduites, cette méthode génère moins de déchets et réduit l’empreinte environnementale du processus de réhabilitation.

En somme, le chemisage polymérisé par UV représente une avancée significative dans le domaine de la réhabilitation des conduites d’assainissement, offrant des avantages notables en termes de rapidité, d’efficacité et de durabilité. Il est de plus en plus adopté par les entreprises de travaux publics et les services d’assainissement pour optimiser les opérations de maintenance et améliorer la performance des réseaux d’assainissement.

Accueil

>

Conseil

Le chemisage des branchements d’assainissement est une technique de réhabilitation des conduites qui consiste à insérer un revêtement ou une gaine à l’intérieur de la canalisation existante. Cette gaine est généralement constituée d’un matériau composite résistant, tel que du polyester renforcé de fibres de verre ou du polyuréthane.

Processus de chemisage des branchements

Inspection préalable

Avant de procéder au chemisage, une inspection de la canalisation est réalisée pour évaluer son état et déterminer si cette méthode est appropriée. Il est important de s’assurer que la conduite est structurellement solide et que le diamètre permet l’insertion de la gaine.

Nettoyage et préparation

La canalisation est nettoyée en profondeur pour éliminer les débris, les racines d’arbres, les dépôts et autres obstructions. Cette étape est cruciale pour assurer une adhérence optimale entre le revêtement et la conduite existante.

Préparation de la gaine

La gaine est imprégnée avec une résine époxy ou un autre matériau polymérique. Cette résine est souvent bicomposante et réagit chimiquement pour durcir et former un revêtement solide à l’intérieur de la conduite.

Insertion de la gaine

La gaine imprégnée est introduite dans la canalisation à l’aide d’un équipement spécialisé. Une fois en place, elle est déployée pour épouser la forme de la conduite existante.

Durcissement

La résine à l’intérieur de la gaine est activée, généralement par l’application de chaleur, de lumière ultraviolette ou d’une réaction chimique. Cela provoque le durcissement de la résine, formant ainsi un revêtement étanche, durable et résistant à la corrosion à l’intérieur de la conduite.

Vérification de la qualité

Une fois que le revêtement est durci, une inspection finale est réalisée pour s’assurer que le processus s’est déroulé correctement et que la canalisation réhabilitée est en bon état.

Avantages du chemisage des branchements d’assainissement

Le chemisage des branchements d’assainissement offre plusieurs avantages, notamment :

En résumé, le chemisage des branchements d’assainissement est une technique innovante et efficace pour la réhabilitation des conduites, offrant des avantages économiques et environnementaux significatifs tout en préservant la fonctionnalité et la durabilité des systèmes d’assainissement.

Accueil

>

Conseil

Les travaux de Voirie et Réseaux Divers (VRD) sont indispensables pour la réalisation de projets d’aménagement, de construction ou de rénovation. Ils permettent le raccordement des bâtiments aux différents réseaux et la création de voies d’accès. Parmi les techniques utilisées dans les travaux de VRD, les tranchées jouent un rôle essentiel. Dans cet article, nous vous expliquons comment fonctionnent les tranchées VRD et quelles sont les étapes clés de leur réalisation.

Les tranchées VRD : qu’est-ce que c’est ?

Une tranchée est une excavation réalisée dans le sol en vue d’installer des canalisations, des câbles électriques ou téléphoniques, des conduites de gaz ou d’eau potable, etc. Les tranchées VRD servent donc à créer les infrastructures souterraines nécessaires au bon fonctionnement des bâtiments et des voies publiques.

Les équipes de VRD interviennent généralement sur deux types de terrains :

Les parcelles privées, lors de la construction ou la rénovation de maisons individuelles, d’immeubles collectifs ou de locaux professionnels.

Le processus de réalisation d’une tranchée VRD

1. La préparation du chantier

Avant de commencer les travaux, il est nécessaire de réaliser une étude de sol pour connaître la nature du terrain et déterminer la meilleure méthode de creusement. Cette analyse permet également d’identifier les éventuelles contraintes, comme la présence de nappes phréatiques ou d’autres réseaux déjà existants.

2. Le traçage et le piquetage

Une fois l’étude de sol réalisée, les équipes de VRD procèdent au traçage et au piquetage de la tranchée. Cette étape consiste à délimiter précisément l’emplacement de la future excavation, en tenant compte des plans fournis par le maître d’œuvre et des contraintes identifiées lors de l’étude de sol.

3. Le terrassement et le creusement de la tranchée

Le terrassement débute par la mise en place de protections pour sécuriser le chantier et éviter les accidents. Il peut s’agir de barrières, de filets ou encore de panneaux de signalisation. Ensuite, le creusement de la tranchée peut commencer. Les équipes utilisent généralement des engins de terrassement tels que des pelleteuses, des mini-pelles ou des tractopelles, en fonction de la profondeur et de la largeur requises pour la tranchée.

4. La pose des canalisations et des câbles

Après le creusement, il est temps d’installer les différents éléments qui composeront le réseau souterrain. Les équipes de VRD posent ainsi les canalisations et les câbles électriques ou téléphoniques dans la tranchée. Ces installations doivent respecter certaines normes et réglementations pour garantir leur bon fonctionnement et leur durabilité.

5. Le remblaiement et la compactage

Une fois les canalisations et les câbles posés, le remplissage de la tranchée doit être effectué avec soin pour éviter d’endommager ces installations. On utilise généralement des matériaux granulaires ou du sable pour un tassement homogène et une bonne stabilité du sol. Le compactage permet d’éviter les affaissements et assure une meilleure résistance à la circulation et aux intempéries.

Les précautions à prendre lors de la réalisation d’une tranchée VRD

Durant l’ensemble du processus de réalisation d’une tranchée VRD, plusieurs précautions doivent être prises :

Les avantages d’une tranchée VRD bien réalisée

Une tranchée VRD correctement réalisée présente plusieurs avantages :

En somme, les tranchées VRD jouent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement et la pérennité des infrastructures souterraines. Leur réalisation doit être confiée à des équipes spécialisées, capables de respecter les normes en vigueur et de prendre en compte les contraintes spécifiques de chaque chantier.